Les congés payés et la démission

En règle générale, les cas de démission suscitent de nombreuses interrogations. Parmi lesquelles la question des congés payés. Dans cet article, nous vous développerons sur tout ce que vous devez savoir sur les congés payés et la démission. Lisez !

Cas de démission : comment sont payés les congés payés ?

De prime abord, il convient de préciser que le salarié touchera obligatoirement ses indemnités de congés payés. Peu importe la modalité de la rupture du contrat :

Dans le meme genre : Quels sont les avantages de la signalétique lumineuse ?

·        Conventionnement

·        Licenciement

Lire également : Logiciel de retroplanning : comment s'en servir correctement ?

·        Rupture

·        Démission

Sachez aussi que les indemnités des congés payés représentent le nombre de jours de congés payés mentionnés sur la fiche de paie de l’employé. Alors, son indemnité peut être avantageuse ou pas. Et ce, en fonction de la règle du dixième qui vise à diviser le salaire annuel brut en 10.

Par la suite, on divise cette somme par 30. Le résultat obtenu sera multiplié par le nombre de congés payés dus pour acquérir la somme correspondante.

Avant démission : comment solder les congés payés

Évidemment, vous pouvez régler vos congés payés avant démission. Après avoir notifié votre démission, si vous n’aviez pas posé de congés, vous preniez le consentement de votre employeur pour les prendre. N’oubliez pas que ce dernier n’est pas obligé d’accepter. Au cas où votre employeur accepterait votre pose de congés après avoir notifié la démission, sachez que vous n’aurez pas de suspension de votre délai de préavis. Mais, lorsque vous posez les congés avant de notifier votre décision, votre délai est suspendu au cours de la période des congés. Dans ce cas, la durée du préavis sera prolongée. Gardez aussi à l’esprit qu’avant de poser les congés, il vous incombe de bien regarder la convention collective. 

 

Previous post Espace client Groupama : comment se connecter ?
Next post Outlook : le moyen de synchronisation de plusieurs ordinateurs