Quels sont les contrôles électriques concernant les ERP ?

Un ERP est un établissement qui reçoit du public, mais il est régi par le code de la construction et de l’habitation afin d’assurer la sécurité. En tant professionnel et responsable, il a l’obligation d’effectuer le contrôle de ses installations électriques selon les normes en vigueur. Alors, quels sont les contrôles indispensables à réaliser ?

Les normes applicables aux ERP

Les contrôles électriques et des machines sont des points très importants pour les établissements recevant du public, c’est d’ailleurs pour cela qu’il faut organiser des vérifications périodiques obligatoires de manière régulière.

Dans le meme genre : Formation pour booster sa carrière : guide pour faire le bon choix

De manière générale, les propriétaires des établissements recevant du public sont tenus de s’assurer que leurs installations sont entretenues conformément aux dispositions du règlement sécurité incendie.

Mais il est essentiel de noter que les règles applicables relatives aux contrôles électriques sont différentes d’un ERP à un autre. Le premier groupe compte les ERP de catégorie 1,2,3 et 4. Le deuxième groupe inclut les ERP de 5è catégorie.

A lire également : Création visuelle : 3 outils incontournables de création d’image

ERP premier groupe

Les ERP de première catégorie sont tenus de vérifier les installations électriques durant la construction de l’établissement. Selon l’article R.123-43, ce contrôle doit se réaliser de manière périodique pendant l’exploitation.

ERP second groupe

Les ERP de catégorie 2 correspondent aux petits établissements dans lesquels le nombre du public ne dépasse pas le chiffre prévu par le règlement de sécurité. Pour ces ERP, ils doivent consulter les dispositions des articles PE du règlement de sécurité incendie applicable aux ERP de catégorie 5.

Ici, l’exploitant a l’obligation de procéder aux opérations d’entretien et de vérification des installations électriques de sa structure. Les installations et les équipements à vérifier portent sur : l’éclairage, le chauffage, les appareils de cuisson, les moyens de secours, les ascenseurs, les circuits d’extraction de l’air vicié, etc.

Mais il faut souligner que l’article PE 4 n’indique pas la périodicité concernant les vérifications que l’établissement doit effectuer. Pour les vérifications annuelles, il faudra se référer textes réglementaires des ERP du 1er groupe.

Les contrôles électriques réalisés en ERP

Plusieurs vérifications électriques sont effectuées chaque année par les établissements recevant du public. Ces contrôles portent sur un certain nombre de points. Il s’agit de la vérification avant mise sous tension des installations électriques. Elle sert à délivrer les imprimés DRE Consuel.

Il y a également la vérification initiale qui est un contrôle obligatoire effectué avant la première mise en service. Ajouté à cela, l’établissement recevant du public doit vérifier périodiquement le maintien en état des installations de son établissement.

Toutefois, il est important de noter que le certificat Q18 dans le cadre des vérifications est destiné à l’assureur. Notons que ces contrôles ne sont pas effectués par n’importe quel organisme. Ils sont réalisés par des institutions accrédités. Mais le choix du bureau de contrôle électrique revient a l’exploitant.

Previous post Pourquoi faire appel à un expert-comptable ?
Next post Mesures de sécurité essentielles pour garantir la conformité des ERP : Un guide complet pour les propriétaires et les gestionnaires